Bombe lacrymogène au gaz

La réglementation des armes d’autodéfense

Il est possible d’acheter sur Internet du matériel d’autodéfense.

Bombe lacrimogene au gazCependant, il existe quelques règles à connaître lorsque l’on décide d’acquérir ce type d’objets. En théorie, ce matériel est réservé aux professionnels. En pratique, les particuliers peuvent se procurer en toute légalité certains de ces produits, comme une bombe lacrymogène au gaz ou une matraque télescopique par exemple, mais la vente de ces articles est encadrée.

Il est important de connaître la loi en matière d’armes de défense et d’autodéfense, car dès lors que l’on possède ou utilise l’une de ces armes, légalement ou non, on est considéré comme responsable.

La loi classe les armes de défense et autodéfense en plusieurs catégories. Les armes à feu et armes de guerre sont par exemple classées en catégorie A, B et C. C’est dans la catégorie D que se situent la plupart des armes de défense et autodéfense. Il est légal de les posséder (à condition d’être majeur), mais leur port et leur transport sont généralement réservés aux professionnels (policiers, gendarmes, agents de sécurité…). Parmi ces armes, on trouve ainsi la bombe lacrymogène, la matraque, le poing américain ou encore le matériel de défense électrique taser.

Un particulier peut donc légalement acheter une bombe lacrymogène au gaz, une bombe lacrymogène en gel, une bombe lacrymogène au poivre.
Mais s’il est contrôlé par les forces de l’ordre avec ces armes sur lui, il devra justifier d’un motif légitime pour lequel il les transporte (ou utilise), sans quoi il pourra être considéré comme en infraction avec la loi. Dans le cas des bombes lacrymogènes, il faut également préciser les différences qui existent selon les produits.
Ainsi, un simple aérosol de bombe lacrymogène à base de CS (solution concentrée à moins de 2%) et d’un volume inférieur à 100 ml n’est pas considéré comme une arme classée en catégorie D. À l’inverse, une bombe lacrymogène à base d’OC poivre appartient à cette catégorie, peu importe la taille du flacon.

Il est donc important de bien se renseigner avant de faire son choix, afin d’éviter d’enfreindre la loi.

FacebookTwitterGoogle+Share